En 2001, nous avions découvert ce lieu qui nous avait emballés : trois anciens docks du port de Belém fraîchement réhabilités avec grande élégance, aménagés en restaurants et bars. Il est depuis devenu un lieu prisé des habitants de Belém et des touristes.


L’un des trois docks est aménagé en lieu d’expositions temporaires d’œuvres d’artistes ou d’artisans, voire loué à des entreprises pour des manifestations. Et il dispose d’une très belle salle de spectacles de 500 places. C’est là que Jean-Yves, le directeur de l’Alliance française de Belém, a prévu d’organiser la projection de notre film, la salle lui étant offerte gracieusement par la société gestionnaire du lieu.
D’abord enthousiasmés par l’idée, nous lui avons demandé tout de même avant hier combien il imaginait accueillir de spectateurs… «En général, pour nos manifestations, une cinquantaine est un bon score…». C’est bien ce que l’on craignait, et c’est bien ce qui est arrivé ! Objectif atteint : 50 spectateurs… perdus dans la grande salle. On les a regroupés un peu.
Ne gâchons pas notre plaisir. La projection sur le grand écran de la salle est superbe et le débat qui s’ensuit un des plus riches de la tournée…