C’est l’entracte et la fillette d’une douzaine d’années vient nous interroger, intriguée par la pratique de la réduction de têtes racontée dans "Les héritiers de l’Amazonie" :
- Pourquoi faisaient-ils ça ?
- Par vengeance et pour s’approprier le courage de leurs ennemis.
- Alors, il valait mieux être une chochotte…
A la fin de la séance, la fillette s’approche à nouveau de nous et, cette fois, écrit un mot sur notre livre d’or, puis quitte la salle sans un mot, en nous saluant d’un grand sourire. Nous lisons alors son texte : «C’était magnifique ! Cette histoire était passionnante ! Qu’on peut aller au bout de ses rêves me fait rêver.» Signé : Juliette…