D’un bout à l’autre du pays (heureusement, il est plutôt petit !), nous enchaînons les projections à un rythme sérieux (déjà 18 en 3 semaines), dans de superbes centres culturels ou des salles polyvalentes, devant 40 à 200 spectateurs de tous âges (y compris des projections pour les scolaires ou une Université du Temps Libre)…


A g., le centre culturel d'Auderghem, à Bruxelles ; à dr., la salle polyvalente de Rumes (à vos souhaits).


Les débats sont donc très variés et les questions de tous ordres. Ici aussi, "Les héritiers de l’Amazonie" et notre Itinérance sont bien accueillis. Ça nous réchauffe déjà le cœur, car côté climat, il fait pour le moins frisquet. Avec, depuis quelques jours, un brouillard à couper au couteau. On vous met pas de photo, ça fait tout gris…