viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, viesmon, qui sommes nous ?
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, festivals
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, critiques
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, projections
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, itineraire
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, contact
viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonieviesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie


Il fallait un final en beauté. Cette mission revint à Georges Fabre, parti un beau jour sur les traces de son arrière-grand-père. Riche de péripéties, l’histoire est devenu un sacré documentaire...

J'étais venu voir un film reportage sur une descente de l'Amazone ; j'ai vu un film intimiste, riche, personnel et, en même temps d'une portée très générale... Les "Héritiers de l'Amazonie" est une réalisation étonnamment habile et enthousiasmante. Habile car narrer le passé n'est jamais chose facile : les auteurs ont eu recourt à des solutions esthétiques et narratives remarquables. Enthousiasmante car ce voyage au travers de paysages époustouflants, nous mène sur les traces de français de l'étranger aussi entreprenants que diplomates ou rêveurs. Merci et bon vent dans leur nouvelle aventure ...


Le film nous a beaucoup plu et nous sommes sûrs que ça sera un des films qui attirera l'attention du public, la presse et la critique ici, par son sujet et par la manière dont vous l'avez fait...

Le film est très bien fait. La réalisation est impeccable... C’est un documentaire très important pour l’histoire du septième art de notre pays, ce dont nous devons vous remercier...

Votre film est passé voici quelques jours sur la télévision catalane et je vous félicite pour le travail réalisé. Je le trouve très bon, les images de l’époque étant fort bien choisies, ainsi que l’ambiance musicale...

Les aïeux de ce Georges là ne manquaient ni de panache, ni de courage, ni d’une bonne dose de folie. De cette folie saine qui rend les rêves les plus fous possibles, probables, palpables... Ils étaient de ces gens qui, pour avoir sans cesse quelque chose à découvrir, à faire, à entreprendre, semblent vivre sinon plus que les autres, du moins plus intensément... Mystère de la génétique ou simple atavisme, Georges Fabre et Elisabeth Guitter sont allés également au bout de leur rêve en réalisant ce superbe documentaire rempli d’Histoire, de tendresse et d’émotion...

Le documentaire est d'une grande qualité : il associe des éléments historico-géographiques avec la réalité présente, incorpore des documents et des commentaires très pertinents, maintient un rythme alerte et, ce qui est fondamental pour notre Lycée binational (AEFE), montre l'apport de la France au développement latino-américain et met en relief les relations bilatérales ancestrales entre nos peuples. Nous certifions le remarquable intérêt de cette réalisation et recommandons sa présentation, d'un grand profit pour les enseignants, les élèves et le public en général...

Ce film-reportage, basé sur une expérience de vie, m’a beaucoup impressionné. Il traite de la mémoire des générations… Il est très bien réalisé, présenté et construit. Je conseille sa projection à tous les publics possibles. C’est un témoignage de la diffusion de la culture française en Amérique du Sud…

"Il était une fois"... Le film débute comme les contes de fées et très vite nous entraîne dans le sillage de(s) Julien Fabre (père et fils) ; tantôt à dos d'âne, tantôt embarqués sur des caboteurs poussifs, on vit par procuration le destin incroyable de ces deux catalans partis au bout du monde.
Au fil du fleuve Amazone, c'est le fil de deux vies émouvantes et mouvantes que l'on tire par-dessus les océans, la Cordillère des Andes, et la forêt vierge équatorienne. L'acharnement de ces deux hommes à vouloir vivre leur rêve jusqu'à l'extrême, celui de l'aventure coloniale au début du siècle dernier ; celui des "terres promises". Une telle obstination incite à la réflexion et force le respect. Un conte de fées ? Un conte de fous ? Merci à Elisabeth Guitter et Georges Fabre de le partager avec nous…

Ce film a été reçu avec plaisir et intérêt par le public qui a assisté aux projections. C’est pourquoi je le recommande aux collègues des Alliances…


viesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, version francaiseviesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, version catalanviesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, version espagnoleviesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie, english versionviesmon, itinerance, les heritiers de l amazonie